Aller au contenu principal

Depuis 2004, Verte Irlande joue un rôle de premier plan dans le développement de la municipalité d'Irlande en misant sur la culture, la nature et la communauté.

Mission

Verte Irlande est une organisation à but non lucratif fondée en 2004 dans la municipalité d'Irlande, dans la région de Chaudière-Appalaches.

La mission de Verte Irlande s’articule autour de quatre objectifs :

I. Protéger et mettre en valeur le site patrimonial Holy Trinity.
II. Créer des activités culturelles mettant en valeur des artistes et artisans de talent et originaux, tout en créant des lieux de rencontre et d’échange.
III. Protéger le territoire naturel et mettre en valeur ses ressources de manière durable
IV Promouvoir un développement régional et toursitique respectueux de l’environnement

Au fil des dernières années, la corporation a dédié ses énergies à la production d'activités culturelles audacieuses et rassembleuses, ainsi qu'à la protection de l'environnement et des cours d'eau. Depuis le 30 juillet 2015, le comité de protection du Lac à la Truite  d'Irlande s'est incorporé pour former l'Association pour la protection du Lac à la Truite d'Irlande afin de mener à terme des projets d'envergure pour la protection des cours d'eau à Irlande.

Pour en connaître plus au sujet de cette association, consultez la page www.aplti.org

 

Brève histoire de Verte Irlande

En 2010, Verte Irlande propose une première programmation culturelle dans l'église Holy Trinity. De nombreux artistes de renom viendront chanter dans cette magnifique église, parmi lesquels: René Lussieur, Jorane, Catherine Major, Qwartz, la Fanfare Pourpour et bien d'autres. Les spectacles organisés acquièrent une notoriété dans le milieu, étant reconnus pour leur qualité et l'ambiance conviviale qui entoure chaque événement. 

En collaboration avec la municipalité, l'organisme ira chercher de nombreuses subventions pour l'amélioration des infrastructures entourant l'église Holy Trinity: construction d'un pavillon multifonctionnel, aménagement d'une sortie de secours et d'une entrée adaptée, installation d'un système d'éclairage, etc. Entre 2016 et 2018, Verte Irlande contribuera également au réaménagement du Parc Mercier et à l'aménagement d'une glissade hivernale.

 

L'histoire de Verte Irlande début à l’été 1998, alors que des compagnies privées approchent la ville de Black Lake avec l’intention d’exploiter commercialement les sources d’Irlande. En début d’année 1999, Black Lake démontre son intention d’obtenir les autorisations nécessaires pour un projet d’eau embouteillée. Un comité de citoyens  (S-eau-S) prend forme à Irlande et s’oppose au projet de pompage de la nappe phréatique (12 millions litres/jour). Après plusieurs années de lutte, le projet sera finalement abandonné par la ville de Thetford. De cette mobilisation naîtra une volonté de protéger l'environnement et de mettre en valeur différents espaces naturels exceptionnels sur le territoire de la municipalité d'Irlande, d'où la création de Verte Irlande en 2004.

Le premier projet d'envergure porté par Verte Irlande est l'aménagement d'un site de conservation et d'observation à l'Étang Stater, communément appelé le Lac aux souches.  Ce projet financé par le Pacte rural en 2006 est aménagé sous la supervision de Verte Irlande, qui a la responsabilité de superviser  l’aménagement de sentiers, de la gravière pour la ponte des tortues, des passerelles, de la signalisation, des barrières de protection et des espaces de stationnement. Elle mène également différentes recherches sur les espèces fauniques et floristiques, installe des panneaux explicatifs et reçoit des clientèles locales et touristiques sur le site. Les amateurs d'ornithologie sont choyés. Le site est également reconnu comme étant un écosystème privilégié pour la tortue serpentine et la tortue des bois.

En 2009, en collbaboration avec la municipalité, Verte Irlande développe un ambitieux projet de protection de la rivière au Pin. Avec le soutien de la Fondation Hydro-Québec, Canards Illimités Canada a fait l’acquisition d’un terrain de 62 hectares (dont 20 hectares de marais, de tourbières et de marécages en plus de 6 hectares d’érablières) traversé par la rivière au Pin, dans la municipalité d’Irlande (Chaudière-Appalaches). Cette acquisition permettra d’assurer la protection à perpétuité d’un milieu humide essentiel à la tortue des bois. En effet, près de 60 % du terrain s’inscrit dans une zone identifiée comme un habitat de cette espèce désignée vulnérable au Québec. De plus, le site a le statut d’aire de concentration d’oiseaux aquatiques.

 

L'équipe

François Décary-Gilardeau, président

Annie Stewart, trésorière

Aude Fournier, administratrice

Anne-Marie Fournier, administratrice

Gilbert Garcia, administrateur

Maggie Lamothe-Boudreau, administratrice

Catherine Morissette, administratrice

DE NOMBREUX BÉNÉVOLES

Nature, culture et communauté

Suivez le mouvement!